Galerie d'art à Lyon
Galerie d'art à Lyon
La galerie
Atelier de peinture à Lyon
L'atelier
Eexposition d'art à Lyon
Les expositions
Le journal de Francesca Anicet
Francesca Anicet
15, rue St Georges- 69005 Lyon ... Tel :  04 72 77 59 80
  du mardi au vendredi de 14h00 à 18h00     le samedi de 15h00 à 19h00
  Actualites
  Programme
  Samy
   

La Galerie des Ombres
p
résente

Eric Bleicher
Du samedi 5 mars au 2 avril 2011

Vernissage le samedi 5 mars à partir de 18h
Finissage le samedi 2 avril à partir de 18h

La plaquette de l'expo

Une oeuvre peinte d’Éric Bleicher : même si le regard l’effleure juste, très vite il accroche une aspérité, de surface d’abord - car la toile est légère, presque translucide - pour plonger plus profondément, avec l’intuition qu’il y a une matière interne qui donne cette beauté de surface.

Techniquement, c’est vrai. Comme une peau, on peut vraiment dire que la surface des toiles d’Éric
Bleicher reflète ce qu’elle cache. Une peau très fine, à l’origine destinée à la sérigraphie, raidie sur un cadre d’aluminium permettant une tension extrême. Il faut bien cela pour que tiennent, sans la faire plisser ou onduler, les couches multiples de ce qu’il appelle ses « jus », dont elle empruntera ensuite l’épaisseur, alors qu’elle est si peu matérielle.

Ces jus, il ne les applique jamais à la brosse, mais plutôt au doigt, au roseau taillé en plume, pour être dans le naturel, le séculaire, le complexe. Surtout, il les verse avec l’expérience de chaque jour, de chaque oeuvre d’avant, sur le support horizontal, comme l’est le thé au Sud. La base de ces jus : le henné noir ou rouge, « passé » parfois jusqu’en quatorze couches, sur papiers marouflés, en profitant le temps qu’il faut - de l’oxydation de ces préparations soigneuses. Avec un intermédiaire : les strates sont séparées entre elles par une couche d’un vernis sinueux qui, en stoppant l’irisation, fixe chacune d’elle au coeur de la toile.

La pratique d’Éric Bleicher est une alchimie d’une grande technicité. Depuis plus de quinze ans, il cherche et enregistre mentalement - la texture exacte, l’évolution temporelle d’un jus, appliqué sur les toiles diaphanes dans leurs cadres. Et les coulées, les gorges, les mers, les fissures, autant de cartes à large spectre, semblent couvrir la totalité de l’art, depuis le primitif jusqu’à aujourd’hui. Avec une émotion intacte.

 

 

L'atelier de l'Ombre a été crée en janvier 1997. Depuis cette date, de nombreux artistes sont venus y exposer leurs œuvres.
Voici une liste de tous ceux qui par leur talent, ont donné âme à l'atelier de l'Ombre.