Galerie d'art à Lyon
Galerie d'art à Lyon
La galerie
Atelier de peinture à Lyon
L'atelier
Eexposition d'art à Lyon
Les expositions
Le journal de Francesca Anicet
Francesca Anicet
15, rue St Georges- 69005 Lyon ... Tel :  04 72 77 59 80
  du mardi au vendredi de 14h00 à 18h00     le samedi de 15h00 à 19h00
  Actualites
  Programme
  Samy
   

La Galerie des Ombres
p
résente

Hitomi KAMMAI
Du samedi 24 septembre au 22 octobre 2011

Vernissage le samedi 24 septembre 2011 à partir de 17h30

Nuit des galeries le vendredi 14 Octobre 2011 .
Nocturne jusqu’à 22H

L'art n'a plus besoin de la notion de «beau» actuellement. Les œuvres sont déchiffrées par la théorie plus que par les sensations. Malgré ce puzzle d'intelligence apprécié par des spécialistes, cela a éloigné l'art du monde.
Je voudrais garder le même esprit que j'avais lorsque je ne savais pas regarder les œuvres avec le point de vue d'une personne concernée par l'art. L'art n'est pas seulement «théorique et difficile» mais il peut être également «touchant».
Avec le sujet de "Théâtre Cosmique" je veux que mes œuvres fassent découvrir le jeu de l'univers avec celui de la poésie artificielle, telle que la science ou la philosophie. Par ces intérêts j'ai tenté de connaitre l'idée du temps et de suggérer l'éternité. Ce travail repose sur mon point de vue positif à l'égard de l'existence humaine et mon intérêt pour des philosophies telles que le Bouddhisme.

Comme exemple de mon intérêt pour la science : je suis attirée par l'invention du cinéma. Du point de vue de la science et de la technologie, on peut y trouver la surprise par le mouvement des tableaux comme fonction simple qu'on peut observer. Cette passion enfantine de la science de cette époque concorde avec mon désir de composer des œuvres «touchantes» mais en même temps de libérer les objets et les personnages des tableaux académiques.
Les personnages de «Ultra-Terrestre» et les paysages de «Planète Infinie» représentent davantage mon intérêt pour la philosophie.

Mes extra-terrestres représentent l'existence qu'on ne peut saisir, tel que le noir ou le blanc, mais d'où on peut construire un univers où les deux vont ensemble. Cela veut dire que ce sont des êtres humains qui, à l'avenir, auront une préférence pour la paix.
Au delà de la beauté et la théorie, toucher par l'onirisme ancré dans la poésie.
Désormais, je voudrais continuer les travaux synthétiques sur les volumes en utilisant ces éléments.

Plus précisément, j'ai donné le mouvement aux extras-terrestres en reproduisant les dispositifs optiques du 19ème siècle nommés zootrope et praxinoscope, et en leur appliquant des dessins d'extra-terrestres.
J'ai aussi fabriqué un praxinoscope projetant de la lumière. Ainsi, jaillissant de sa ceinture, les extra-terrestres sont libérés pour être projetés sur le paysage infini.

Et mes automates projettent de la lumière bleue vers deux pôles : le passé et le futur. Comme un hommage à la passion de la science perdue et au rêve des adultes qui gardent leur sensibilité déliée.

Septembre 2011
Hitomi KAMMAI

 

 

L'atelier de l'Ombre a été crée en janvier 1997. Depuis cette date, de nombreux artistes sont venus y exposer leurs œuvres.
Voici une liste de tous ceux qui par leur talent, ont donné âme à l'atelier de l'Ombre.